Notifications aux partenaires : une application dédiée

29 Janvier 2020
539 lectures
Notez l'article : 
0
 

L'objectif de cette étude était de décrire les points de vue des potentiels utilisateurs sur l'acceptabilité de WeFlash, une application sur smartphone de notification des partenaires infectés par une infection sexuellement transmissible (IST). Une application qui doit être lancée auprès des utilisateurs français de la Prep. À Paris, Lyon et Nice, des groupes focaux de deux heures avec des prepeurs et des médiateurs-rices communautaires ont été menés, ainsi que des entretiens individuels avec des médecins prescripteurs de Prep. L'analyse s'est concentrée sur les avantages et les risques perçus. En ce qui concerne les avantages, les participants ont mentionné que WeFlash pourrait fournir : une amélioration des notifications aux patients et du dépistage des IST, en affinant la notification des partenaires anonymes ; un lien adapté aux soins, en fournissant aux utilisateurs des informations personnalisées sur les soins ; et des données épidémiologiques transférables, en temps quasi-réel. Les participants estimaient des risques pour la confidentialité des données et ont suggéré des paramètres de sécurité spécifiques pour protéger l'identité. Ils ont suggéré des fonctions ludiques pour améliorer l'intégration de l'outil dans des contextes sexuels, et réclamé de l’équité en soulignant l’importance de rendre WeFlash accessible à tous les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, et pas juste les utilisateurs de la Prep.