#NousToutes appelle à des rassemblements

18 Novembre 2020
551 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le collectif féministe #NousToutes appelle à des rassemblements partout en France samedi 21 novembre, à 14h30 pour dénoncer les violences sexistes et sexuelles. La situation sanitaire ne permettant pas d'organiser une marche nationale à Paris, des rassemblements auront lieu, dans tous les départements, devant les commissariats, gendarmeries et tribunaux. « Ces institutions qui devraient garantir le droit de vivre à l’abri de toute violence nient aujourd’hui la parole des femmes et refusent de regarder la réalité en face. De fait, elles participent à maintenir la chape de plomb », déclare le collectif dans un communiqué. #NousToutes a rendu publique une carte de France permettant à chacun-e de participer à la mobilisation en rejoignant un rassemblement ou en créant un rassemblement. Près de 300 rassemblements sont déjà prévus. Le collectif rappelle aussi les chiffres glaçants des violences faites aux femmes en France : « Chaque année, 1,2 million de femmes sont victimes d’injures sexistes. Une salariée sur trois déclare avoir subi du harcèlement sexuel au travail. Plus de 200 000 femmes vivent avec un conjoint violent. Chaque année, au moins 94 000 femmes sont victimes de viol ou de tentative de viol. En 2019, 152 femmes sont mortes assassinées par leur conjoint ou leur ex-conjoint ». Des rassemblements sont également prévus devant les sièges du conseil de l’Ordre des médecins qui refuse de sanctionner des professionnels-les mis en cause pour violences sexuelles. « Le rapport du Haut-Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes de juin 2018 montre que les violences obstétricales et gynécologiques sont généralisées en France et systématiques », indique le collectif  #NousToutes.