Nouveau contrôleur des prisons

23 Juin 2008
569 lectures
Notez l'article : 
0
 
prison.jpg

Jean-Marie Delarue a été nommé en mai dernier contrôleur général des lieux de privation de liberté

Qui est-ce ?
Jean-Marie Delarue est un énarque de 63 ans. Il a exercé comme conseiller de plusieurs ministères dans les années 80 et a été délégué interministériel à la Ville dans les années 90. Ses compétences font apparemment l'unanimité aussi bien du côté politique qu'associatif.
Quelle mission, quel budget, etc.?
- Un mandat de 6 ans,

- un budget de 2,5 millions d'euros,

- une équipe de 18 personnes, qu'il souhaite d'horizons divers et ayant "quelque part dans leur vie une expérience des lieux". "J'aurais aimé pouvoir recruter d'anciens détenus" mais le décret d'application "m'en empêche et je le regrette", a-t-il précisé.
- Une mission couvrant l'ensemble des lieux de privation de liberté : les prisons, les locaux de garde à vue, les dépôts de tribunaux, les centres de rétention, les zones d'attente d'aéroports, les cellules de retenue des douanes et les hôpitaux psychiatriques... 5 800 lieux au total.
- Un pouvoir de recommandation (mais pas d'injonction).
Ses attentes ?
"Dénoncer les atteintes aux droits fondamentaux, les prévenir, en rechercher les causes et proposer des solutions", notamment pour les prisons qui n'assurent pas leur mission de réinsertion.
Il pourra "s'auto-saisir" de dysfonctionnements portés à sa connaissance "par toute personne physique", en particulier les détenus dont les courriers lui "seront adressés immédiatement, sous pli fermé et sans aucun contrôle".