Nouvelle baisse massive des infections VIH

20 Janvier 2020
746 lectures
Notez l'article : 
0
 

Des chiffres implacables. Mercredi 15 janvier, les autorités de santé publique britannique a publié une nouvelle salve de données, confirmant l’efficacité de la prévention combinée, et notamment de l’outil Prep. Public Health England a dévoilé qu’en 2018, le nombre d’infection au VIH a baissé de 73 % par rapport à 2014. Chez les hommes gays et bisexuels au Royaume Uni, on est passé de 2 300 infections annuelles estimées à 800 en quatre ans. Concernant les diagnostics concrets du VIH, c'est une baisse de 35 % chez les hommes gays et bisexuels et de 29 % en population générale. Une chute brutale, mais espérée par tous-tes, qui vient (re)appuyer l’urgence de rendre tous les outils à disposition des personnes les plus exposées. Les autorités de santé publique sont claires : la prévention combinée fonctionne, et cette nouvelle preuve ne fait pas exception. Les activistes demandent, à juste titre, que l'Angleterre mette (enfin) un accès large à la Prep pour arrêter les contaminations, évitables. L’Angleterre qui reste l’un des seuls pays du Royaume-Uni à ne toujours pas donner accès au traitement préventif du VIH dans ses services de santé.