Obono : Valeurs actuelles condamné

9 Octobre 2021
259 lectures
Notez l'article : 
0
 

L'hebdomadaire d’extrême droite Valeurs actuelles, qui avait publié en août 2020 un récit dépeignant la députée LFI Danièle Obono en esclave, a été condamné mercredi 29 septembre pour injure publique à caractère raciste. Le directeur de publication Erik Monjalous, renvoyé devant le tribunal pour « injure publique envers un particulier à raison de son origine », ainsi que le directeur de la rédaction Geoffroy Lejeune et le rédacteur de l'article Laurent Jullien, jugés pour leur part pour complicité, ont été condamnés à une amende de 1 500 euros chacun et à verser 5 000 euros de dommages et intérêts à la parlementaire. L’article concerné, accompagné de dessins de la députée LFI de Paris collier en fer au cou, avait été condamné unanimement par la classe politique. Les sanctions ont suivi les réquisitions du parquet.