One health : une seule santé

18 Mars 2023
884 lectures
Notez l'article : 
0
 

Nouveauté. Pas moins de trois ministres (Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture, Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique, et Agnès Firmin Le Bodo, ministre déléguée chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé) ont annoncé, à l’occasion du dernier Salon international de l’Agriculture, la création de l’Institut One health. Cet institut a vocation à devenir l’organisme de référence pour la formation et l’expertise des décideurs-ses sur les sujets « une seule santé » (One health) en France. Les relations entre la santé des humains, la santé des animaux domestiques et sauvages, la santé des plantes et de l’environnement sont intimement liées, comme la crise sanitaire de la Covid-19 est venue le rappeler avec force, explique un communiqué commun. L’approche globale et transversale « One health » est encore « trop peu connue et intégrée dans la stratégie des entreprises mais également au sein de la fonction publique », d’où la création de cet institut de formation des décideurs-ses publics-ques. « À la croisée de la médecine humaine, de la médecine vétérinaire, des sciences de l’environnement et des sciences sociales, ces formations doivent permettre aux décideurs publics et privés de mieux prévenir et gérer les crises à venir », a commenté le ministre de l’Agriculture.  « Parce que la qualité de l’environnement qui nous entoure et la santé des animaux avec lesquels nous vivons conditionnent directement notre santé, il est fondamental d’adopter une vision globale de ces enjeux (…). Aussi, je souhaite que ce nouvel institut contribue activement à la sensibilisation et la formation des décideurs du pays, pour qu’ils intègrent pleinement ces problématiques dans leurs actions futures, et ainsi contribuent à réaliser une monde plus sain », a souligné Agnès Firmin Le Bodo.