Où est l’argent pour les droits des femmes ?

1 Octobre 2016
3 811 lectures
Notez l'article : 
5
 

L’égalité femmes-hommes est loin d’être une priorité financière pour l’Etat et les fondations privées, et cela malgré les discours et les engagements. C’est ce qu’ont dénoncé le 15 septembre dernier cinq organisations : Comité Onu femmes France, la Fondation des femmes, le Fonds pour les femmes en Méditerranée, Women’s worlwide web (W4) et le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE). Ces structures ont cosigné un rapport cinglant intitulé "Où est l’argent pour les droits des femmes ?" qui a été présenté au ministère des Droits des femmes en présence de la ministre, Laurence Rossignol. Ce rapport vise à "tirer la sonnette d’alarme", précise l’AFP. Il pointe que dans le budget de l’Etat, les dépenses relatives à l’égalité femmes-hommes "ont très peu varié dans le temps et restent faibles". En 2016, le budget consacré au programme pour l’égalité entre les sexes dépendant du ministère était de 26,9 millions d’euros, soit en augmentation de 6,7 % par rapport l’année précédente. En 2016, tous ministères confondus, l’Etat a ainsi consacré 0,05 % de son budget à l’égalité femmes-hommes, soit 221,2 millions d’euros. C’est certes presque cinq fois plus qu’en 2005, mais faible au regard de tout ce qui doit être fait en matière d’égalité. Un exemple ? Le budget que la France consacre à la lutte contre les violences faites aux femmes est presque 40 % moins élevé que celui de l’Espagne.