Oubliez l’usine de fabrication de vaccins anti-VIH

9 Février 2010
1 405 lectures
Notez l'article : 
0
 
Stephen_Harper_v.jpg

Le premier ministre Stephen Harper semble avoir discrètement annulé son plan de financer la construction d’une usine de production de vaccins contre le VIH, un projet de 88 millions de dollars. La semaine dernière, trois des quatre soumissionnaires, deux en Ontario et un au Manitoba, ont confirmé que l’Agence de la santé publique a refusé leur projet. L’Université Laval à Québec, qui a aussi participé à l’appel d’offre, n’a pas divulgué la décision rendue par l’agence fédérale. On ne peut que spéculer sur les motivations derrière cette probable décision, puisqu’à ce jour aucun porte-parole du gouvernement n’a officiellement commenté l’affaire. L’annonce de la construction de l’usine avait pourtant été faite en grande pompe par le premier ministre en 2007, dans le cadre de l’Initiative canadienne de vaccin contre le VIH. Plusieurs organismes communautaires avaient d’ailleurs dénoncé qu’une partie des fonds de l’Initiative provenaient en fait d’autres enveloppes budgétaires liées à la lutte contre le VIH/sida et qu’une telle usine ne servirait à rien étant donné qu’il n’existe à ce jour aucun vaccin efficace contre le VIH.