Ouganda : l'ONU tonne encore

3 Mars 2010
505 lectures
Notez l'article : 
0
 
ouganda_v.png

Deux rapporteurs spéciaux de l'ONU en matière de droits de l'Homme ont appelé (1er mars) le parlement ougandais à rejeter un projet de loi contre les homosexuels, qualifié d'"odieux" par Barack Obama. "Nous appelons les parlementaires [ougandais] à renoncer à adopter cette loi draconienne", ont déclaré les deux rapporteurs. Si elle était adoptée à la troisième et dernière lecture au parlement, "la loi ne violerait pas seulement les droits fondamentaux des lesbiennes, homosexuels, bisexuels et transgenres ougandais, mais elle criminaliserait aussi les activités des hommes et des femmes ainsi que des organisations nationales et internationales qui luttent pour le respect de l'égalité et la non discrimination sur la base de l'orientation sexuelle", ont-t-ils estimé. "L'homosexualité est déjà considérée comme une activité criminelle en Ouganda, passible de la prison à perpétuité", rappelle l'AFP.