Pandémies : la Fondation Gates met en garde

25 Septembre 2017
1 943 lectures
Notez l'article : 
0
 

La Fondation Bill & Melinda Gates a publié le 13 septembre un rapport annuel mettant en évidence les progrès décisifs qui ont été accomplis au cours des dernières décennies dans la réduction de l'extrême pauvreté et des maladies dans le monde. Le rapport lance également un sérieux avertissement à la communauté internationale quant aux menaces qui pèsent sur la réalisation des progrès futurs. Intitulé "Goalkeepers : The Stories Behind the Data", ce rapport est produit par la fondation Gates en partenariat avec l'Institute for Health Metrics and Evaluation de l'Université de Washington. Il détaille les progrès réalisés dans la lutte contre certains des problèmes les plus dévastateurs auxquels sont confrontés les pays les plus pauvres et se fonde sur des projections de données inédites pour anticiper des scénarios futurs, positifs comme négatifs, explique le site Cision. Le rapport fait le suivi de dix-huit indicateurs tirés des Objectifs de développement durable de l'Onu, notamment la lutte contre le VIH. Comme l'indique le rapport, de sérieux défis subsistent, qu'il s'agisse des disparités profondes entre pays ou le fait que les progrès futurs ne sont pas garantis. Les projections, présentées sous forme de graphiques, explorent à l'horizon 2030 trois scénarios potentiels pour chaque indicateur. Le premier scénario explore ce qui se produirait si nous continuions dans la voie actuelle, sans modification significative des approches ou des niveaux de dépenses. Les deux autres scénarios donnent un aperçu d'un avenir meilleur et d'un avenir dégradé : que se produirait-il si le leadership, l'innovation et les investissements se renforçaient ? Et à l'inverse, que se produirait-il si les efforts et les financements diminuaient ? Une réduction de seulement 10 % du financement mondial de lutte contre le VIH par les bailleurs de fonds pourrait se traduire par plus de 5 millions de décès supplémentaires d'ici 2030. "Ce rapport intervient à un moment où les doutes quant à l'engagement de la communauté internationale en faveur du développement sont plus présents que d'habitude", affirment Bill et Melinda Gates dans le rapport. Bill et Melinda Gates se sont engagés à faire paraître le rapport Goalkeepers chaque année, jusqu'en 2030, à l'occasion du rassemblement annuel des dirigeants mondiaux à New York pour l'Assemblée générale des Nations Unies.