Parcours de soin VIH : la HAS traitera le sujet en 2014

6 Mars 2013
5 130 lectures
Notez l'article : 
0
 

Trois associations de lutte contre le sida (AIDES, Actions Traitements et Act Up-Paris) avaient demandé, au nom du TRT-5, à la Haute autorité de santé (HAS) d’inscrire le parcours de soin des personnes séropositives au VIH dans le programme de travail 2013. Le 25 février, la HAS a répondu, par courrier, à cette demande associative. "Vous nous avez adressé (…) une demande concernant le "parcours de soins du PVVIH (patient vivant avec le VIH) et facteurs de co-morbidités/co-mortalités associés". "Indépendamment de la qualité et de l’ambition de votre demande, la HAS constate qu’en termes de calendrier, elle ne pourra le traiter de façon satisfaisante qu’à partir de 2014", écrit le professeur Harousseau, patron de la HAS. Donc rien au programme de travail de 2013. En fait, il semble que l’instance de santé ait jugé utile d’attendre la sortie du prochain rapport d’experts (Rapport Morlat) qui est prévue à l’été 2013. Cela n’est d’ailleurs pas une mauvaise idée puisque ce rapport traitera de ce sujet dans le chapitre consacré à l’organisation des soins. Cela avance donc puisque la HAS a officiellement invité les trois associations à venir préciser leur "demande en vue de l’inscrire précisément dans les missions de la HAS".