Pas de drapeau LGBT pour Trump

17 Juin 2019
261 lectures
Notez l'article : 
0
 

Voilà, c’est clair, net et marqué du sceau homophobe habituel : l’administration Trump a rejeté les demandes des ambassades américaines qui souhaitent afficher le drapeau arc-en-ciel, à l’occasion du mois des Fiertés, en juin. C’est NBC News qui indique que l’administration Trump a rejeté les demandes des ambassades américaines en Israël, Allemagne, Brésil et Lettonie, qui souhaitaient faire flotter le drapeau arc-en-ciel, symbole de la lutte pour les droits des LGBT, à l’occasion du mois de Fiertés LGBTI+ dans le monde. Cette décision contraste avec les paroles du président américain, qui avait dit soutenir le mouvement LGBT, dans deux tweets postés le 31 mai. « Alors que nous célébrons le mois des Fiertés LGBT et reconnaissons les contributions exceptionnelles que les personnes LGBT ont faites à notre grande nation, soyons solidaires avec les nombreuses personnes LGBT qui vivent dans des dizaines de pays dans le monde qui punissent, emprisonnent, ou même exécutent les gens à cause de leur orientation sexuelle. Mon administration a lancé une campagne mondiale pour dépénaliser l’homosexualité et invite toutes les Nations à nous rejoindre ! » Lorsque le président Barack Obama dirigeait les États-Unis, le gouvernement avait accordé aux ambassades le droit de hisser le drapeau LGBT sur leur mât à l’occasion du mois des Fiertés. Cette année, selon les diplomates interrogés par NBC News, il fallait faire une demande spéciale pour avoir cette possibilité. Aucune de ces demandes n’a été acceptée. Le drapeau peut être présent dans l’enceinte de l’ambassade, voire sur les murs extérieurs, mais pas sur le mât officiel des bâtiments.