Pas de médecin traitant : la galère

23 Septembre 2008
858 lectures
Notez l'article : 
0
 
punition.jpg

Les assurés sociaux français qui n'ont pas de médecin traitant ou qui ne respectent pas le parcours de soins coordonnés (passage par le médecin traitant avant de voir un spécialiste) seront moins bien remboursés dès 2009. Selon Les Echos, le gouvernement a décidé de diminuer d'au moins 10 % le taux de remboursement par la Sécurité sociale, actuellement fixé à 50 % (contre 70 % dans le parcours de soins). Une telle baisse est évidemment intéressante sur le plan comptable (100 millions d'euros d'économie pour l'assurance-maladie), mais pas sans conséquence sur les usagers (en gros, on ne peut plus prendre un deuxième avis chez un autre médecin).

Commentaires

Portrait de Zauberberg

La HAS redéfinit les référentiels pour le parcours coordonné des ALD. C'est déjà fait pour le vih et le diabète. Par exemple, pour le diabète, la HAS a inscrit les soins dentaires dans ce parcours coordonné, ce qu'ignorent de nombreux diabétiques. Il faudrait qu'il en soit aussi ainsi pour les pvvih, souvent atteints également d'affections parondontiques.