Pas de PMA pour les hommes trans

30 Septembre 2019
927 lectures
Notez l'article : 
5
 

L'Assemblée nationale a rejeté jeudi 26 septembre l'ouverture de la PMA aux hommes trans après des débats nourris, lors de l'examen en première lecture du projet de loi bioéthique, indique l’AFP. Des amendements déposés par des députés-es LREM, PS ou France Insoumise ont été rejetés par 44 voix contre 27. Ils entendaient inscrire dans le projet de loi qu'un « changement de sexe à l'état civil ne fait pas obstacle » à la PMA. L'idée étant de permettre à une personne née avec un appareil reproducteur féminin mais ayant changé de sexe à l'état civil de pouvoir accéder à une PMA. Depuis 2016, les personnes trans peuvent modifier leur sexe à l'état civil sans avoir subi d'intervention chirurgicale. Le gouvernement était contre cette proposition. Le sujet divisait la majorité. Pour le co-rapporteur Jean-Louis Touraine, signataire d'un amendement, ouvrir la PMA aux personnes transgenres est « une question assez fondamentale de non-discrimination. Les transgenres n'ont pas de pathologie, ils n'ont pas choisi leur situation » et vivent déjà dans « la souffrance de se sentir marginalisés dans la société d'aujourd'hui ». Plusieurs parlementaires LR ont porté le fer contre cette proposition.