Pasolini en forme de prose

20 Septembre 2018
321 lectures
Notez l'article : 
0
 

« Je pleure encore chaque fois que je pense à mon frère Guido, partisan tué par d’autres partisans, communistes.
Quant à la poésie, j’ai commencé à en faire à l’âge de sept ans.
Mais je n’étais pas précoce naturellement : je l’étais volontairement.
J’ai été "un poète de sept ans", comme Rimbaud, mais seulement dans la vie. »
Accompagné par Noé Clerc à l’accordéon, Antonio Interlandi fait vivre la voix du poète, Pier Paolo Pasolini, qui confie ses blessures, ses révoltes, ses passions, ses engagements, mais aussi son goût pour le football et sa vénération pour Jean Sébastien Bach… Tout cela est dans le spectacle Pasolini en forme de prose. Celui-ci est construit autour du recueil Poésie en forme de rose et du texte autobiographique, Qui je suis, dans lequel Pier Paolo Pasolini évoque sa vie depuis l'enfance jusqu’à son amour pour Ninetto Davoli. On y entendra aussi des chansons conçues principalement pour l’actrice Laura Betti, une des meilleures amies de Pasolini. Ce spectacle est proposé du 20 au 23 septembre, à 19 heures jeudi et vendredi et à 17 h samedi et dimanche au Studio Hébertot. (78 bis boulevard des Batignolles - 75017 Paris. M° Villiers/Rome). Réservations par téléphone (01 42 93 13 04) ou en ligne.