Pass sanitaire jusqu'à l'été 2022

28 Octobre 2021
669 lectures
Notez l'article : 
0
 

L'Assemblée nationale a donné dans la nuit du 19 au 20 octobre, un premier feu vert au projet de loi « vigilance sanitaire », avec la possibilité controversée de recourir au pass sanitaire jusqu'au 31 juillet. Coincé entre l'examen du budget de l'État et celui de la Sécurité sociale (PLFSS 2022), le projet de loi a été adopté par seulement 10 voix d'écart, 135 voix pour et 125 contre au bout de deux jours de débats régulièrement marqués par des passes d'armes et invectives dans l'hémicycle, a souligné l’AFP. Le texte devait atterrir au Sénat dès le 28 octobre. Présenté comme une « boite à outils », le projet de loi propose de prolonger le recours au pass sanitaire et toute une batterie de mesures pour freiner l'épidémie dans le cadre d'un régime post-crise jusqu'au 31 juillet 2022. L'état d'urgence sanitaire en Guyane est, lui, prolongé jusqu'au 31 décembre 2021. La prolongation du pass sanitaire pour huit mois, à la main de l'exécutif, en « enjambant » la présidentielle et les législatives, fait hurler gauche et droite. Situation en Outremer, mesures d'âge sur le pass sanitaire, fin de la gratuité des tests, état d'urgence jugé liberticide, suspension de soignants-es, changement de pied de la majorité sur le périmètre d'application du pass avant et après le 12 juillet, etc. : droite et gauche ont déroulé leur inventaire de reproches.  Reste que le texte a été voté… mais d’assez peu.