Pass vaccinal dans les hôpitaux

11 Mai 2022
432 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le président Emmanuel Macron a entrouvert la porte (29 avril) à une réintégration des personnels soignants suspendus parce qu'ils-elles avaient refusé de se faire vacciner contre la Covid-19, pendant un déplacement dans les Hautes-Pyrénées retransmis sur BFM TV.  Interpellé à ce sujet sur un marché du village de Barbazan-Debat, cinq jours après sa réélection pour un deuxième mandat, le chef de l'État a laissé entendre que le « pass vaccinal » en vigueur dans les établissements de santé et médico-sociaux devrait être levé si les cas de contamination par le coronavirus continuent à baisser en France. « Si ça continue de baisser dans les prochaines semaines, on ira dans cette direction », a assuré Emmanuel Macron. Environ 15 000 soignants-es ont été suspendus-es depuis que le « pass vaccinal » a été rendu obligatoire fin janvier, et maintenu mi-mars dans les établissements de santé lorsque son application a été levée dans les autres lieux publics.