Pauvreté : le Modem dénonce

14 Avril 2012
494 lectures
Notez l'article : 
0
 
precarite.jpg

"L’augmentation de la pauvreté annoncée (29 mars 2012) ne peut être une surprise pour personne. Sauf peut-être pour ceux qui, croyant à la promesse de Nicolas Sarkozy de la diminution d’un tiers durant son quinquennat, auraient été coupés du monde depuis cinq ans", cingle Robert Rochefort, député européen, chargé des questions économiques auprès de François Bayrou, dans un communiqué. "Les chiffres (…) révèlent les catégories sociales parmi lesquelles la pauvreté est devenue une réalité tellement criante et fréquente qu’elle finit par être scandaleusement banalisée. On constate qu’il existe chez les familles monoparentales près de 30% de pauvres, chez les jeunes près de 23% et chez les personnes âgées environ 15%", dénonce l’élu du Modem. "La politique de redressement, que le gouvernement de François Bayrou conduira, s’attaquera à inverser cette tendance. Nous proposerons, dès que l’équilibre des comptes publics sera rétabli, le relèvement prioritaire de toutes les petites retraites généralement perçues par les femmes. Pour ce qui concerne les jeunes, ils seront parmi les premiers bénéficiaires de la mesure d’exonération de charges pour un emploi dans les PME", indique Robert Rochefort.