Pauvreté : les groupes de travail ont rendu leurs rapports

27 Décembre 2012
2 543 lectures
Notez l'article : 
0
 

En amont de la conférence des 10 et 11 décembre 2012, sept groupes de travail, chargés de réfléchir aux causes de la pauvreté et aux moyens de l'endiguer, ont rendu leur copie au gouvernement. Ils soumettent des propositions tous azimuts. Ces rapports couvrent différentes thématiques en rapport avec le développement de la pauvreté et vont servir à amender le plan quinquennal contre les exclusions. Tous font le constat d'une pauvreté en augmentation, reprenant les derniers chiffres de l'Insee : le taux de pauvreté a atteint 14,1 % en 2010, son plus haut niveau depuis 1997. Le rapport consacré à l'enfance et aux familles vulnérables propose notamment de développer l'accueil collectif pour les enfants les plus pauvres. Celui sur la santé et l'accès aux soins suggère de relever le plafond de la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et d'offrir des complémentaires de qualité accessibles aux populations à bas revenus. Le rapport sur l'emploi juge que les contrats aidés doivent profiter à des personnes pour qui le marché de l'emploi s'avère d'accès difficile. Pour améliorer l'accès aux minima sociaux des bénéficiaires, le rapport consacré à cette thématique prône une simplification du Revenu de solidarité active (RSA) et de nouvelles règles d'indexation. Sur le surendettement, le rapport propose la mise en place dans les banques de mécanismes de détection et de traitement précoces des difficultés financières. Celui sur le logement estime qu'il faut dégager dès 2013 20 000 solutions nouvelles, sous forme de réponse de logement ou d'hébergement digne et pérenne, indique l’AFP. Enfin, pour améliorer la gouvernance des politiques de solidarité, le rapport en question propose de développer la participation des personnes en situation de pauvreté. ATD Quart Monde, qui a contribué aux sept groupes de travail, a salué dans un communiqué des débats riches et fructueux, tout en espérant qu'ils mèneront à une politique audacieuse permettant l'égalité des droits pour tous et visant l'éradication de la grande pauvreté. De leur côté des associations ont critiqué ces travaux. On attend les propositions du gouvernement qui devaient être présentées le 11 décembre 2012.

Commentaires

Portrait de VIVANTE

J'aimerai comprendre comment défini t-on la pauvreté en France et comment les plafonds d'attributions des aides sont-ils fixés ?

Concernant le RSA, existe t-il, pour les bénéficiares un accompagnement "réél à la recherche d'emploi" ?