Pénurie d’antirétroviraux au Cameroun

24 Mars 2013
1 031 lectures
Notez l'article : 
4
 

Une rupture des stocks d’antirétroviraux est observée depuis plus de deux semaines dans les unités de prise en charge des personnes vivant avec le VIH/sida au Cameroun, explique le site Infos Gabon (12 mars). Le site d’infos explique que selon des "responsables du Comité national de lutte contre la pandémie (…) ce phénomène [serait] la conséquence d’un manque de planification. Dans un communiqué, l’association Positive Génération a appelé les autorités à "arrêter la langue de bois, et à prendre rapidement leurs responsabilités afin de trouver une solution pérenne pour l’accès aux soins et traitements des malades", indique le site d’infos. Ces ruptures, rappelle Positive Génération, "mettent en danger la population camerounaise dans son ensemble dans la mesure où elles influencent, négativement, l’observance thérapeutique et entraînent l’apparition des virus résistants". "Les associations se réservent le droit (…) d’utiliser tous les voies et moyens pour dénoncer publiquement cette situation. Les plus directes étant les manifestations publiques devant les formations sanitaires, des conférences de presse et des plaintes auprès des instances compétentes", indique Infos Gabon.