Personnes handicapées : l'APF voit rouge

4 Novembre 2008
1 770 lectures
Notez l'article : 
0
 
handicap.png

L'APF (association des paralysés de France) a dénoncé dans un communiqué un amendement voté "en douce" par le Parlement dans le projet de loi sur le revenu de solidarité active qui conduit à faire reconnaître le temps partiel d'un travailleur handicapé comme un temps plein. Cet amendement met particulièrement en colère l'APF. "Cette disposition va faire remonter mathématiquement, mais artificiellement le taux d'emploi des personnes en situation de handicap, en exonérant les entreprises de leurs obligations", affirme l'APF. Aujourd'hui, les entreprises ont l'obligation légale d'avoir dans leurs effectifs 6 % de personnes handicapées sous peine de pénalités financières. Une obligation que l'Etat lui-même ne respecte pas. Pour l'APF , il est clair que cette mesure crée "une nouvelle catégorie de travailleurs pauvres, les salariés handicapés à temps partiel".