On peut injurier les pédés sans problème !

13 Novembre 2008
2 028 lectures
Notez l'article : 
0
 
fleur.png

La Cour de cassation a blanchi, le 12 novembre, le député UMP du Nord Christian Vanneste et annulé sa condamnation pour injure envers la communauté homosexuelle. Pour la Cour de cassation, Vanneste a certes pu heurter la sensibilité de certains gays et lesbiennes en disant que l'homosexualité était "inférieure à l'hétérosexualité. Si on la poussait à l'universel, ce serait dangereux pour l'humanité", mais, selon la cour, cela ne "dépasse pas les limites de la liberté d'expression". On peut donc dire en France que l'homosexualité est dangereuse pour l'humanité sans risquer le moindre problème ! "Le respect du principe fondamental de la liberté d'expression, tel qu'il est défini par l'article 10 de la Convention européenne des droits de l'homme, ne saurait en aucune manière justifier une atteinte intolérable à la dignité de la personne des homosexuel/les", dénonce SOS Homophobie. "Le respect du principe fondamental de la liberté d'expression (...) ne saurait en aucune manière justifier une atteinte intolérable à la dignité de la personne des homosexuel(le)s", a réagi Maître Caroline Mécary, avocate d'une des associations qui s'étaient portées parties civiles (Act Up-Paris, le Syndicat national des entreprises gaies et SOS Homophobie). Elle a regretté qu'une fois de plus, les homosexuels "apparaissent comme une catégorie de sous-hommes que l'on pourrait injurier à loisir". Plus d'infos sur http://www.sos-homophobie.org

 Note : les injures homophobes restent mal vues sur Seronet, bien entendu !