Plus de 90 % des prisonniers russes sont malades !

28 Août 2010
367 lectures
Notez l'article : 
0
 
prison.png

Plus de 90 % des personnes détenues dans les prisons de Russie sont malades, souvent de la tuberculose, du sida et des hépatites, a admis, mi août, le bureau du procureur général. "Les vérifications menées ont montré que plus de 90 % des personnes condamnées à de la prison ou en détention provisoire sont malades, bien souvent de maladies comme la tuberculose, les hépatites, l'infection par le VIH", indique le parquet russe dans un communiqué. "La majorité des problèmes de fonctionnement de la médecine pénitentiaire est liée à son financement. En 2010, les services médicaux pour les détenus n'ont disposé que de 24 % des fonds nécessaires", relève-t-il dans un document cité par l'AFP. Selon le parquet, ces conclusions ont été transmises au président Dmitri Medvedev qui  avait ordonné une vérification globale du système de soins dans les prisons russes après la mort de plusieurs détenus qui n'avaient pas reçu une aide médicale appropriée. Rappelons que, comme la plupart des responsables politiques des anciens pays de l'Est, Dmitri Medvedev n'a pas fait le déplacement à la Conférence internationale sur le sida de Vienne, une conférence pourtant nettement tournée sur les enjeux du VIH dans cette région.