Plusieurs appellations de cigarettes bientôt interdites

12 Février 2017
733 lectures
Notez l'article : 
0
 

Plusieurs noms de marques de cigarettes ou de cigarillos vont être interdites, a annoncé le 31 janvier, la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Elle a signé un arrêté d'homologation fixant prix et autorisations de vente du tabac, avant sa publication le 1er février. L’idée est de contrer des marques "attractives, qui donnent le sentiment que fumer des cigarettes, c'est chic", a-t-elle déclaré au micro de RTL. Le ministère de la Santé a précisé que les appellations ciblées étaient Vogue, Corset, Fine et Allure (cigarettes fines) ainsi que les marques de cigares et cigarillos Café crème, Paradiso et Punch. Marisol Touraine a aussi indiqué que le prix du tabac à rouler augmenterait, d'environ 1,50 euro, comme le prévoit la loi de financement de la Sécurité sociale 2017. Par ailleurs, comme le précise le "Quotidien du Médecin", le ministère de la Santé, s’est félicité du succès du Moi(s) sans tabac qui s’est "traduit, au-delà des 620 000 kits [d’arrêt] distribués" et  par "une baisse en forme de rupture historique du tabagisme". Cette campagne de santé publique, alliée à l'introduction en mai 2016 du paquet neutre (obligatoire depuis le 1er janvier 2017) et au triplement du forfait dédié au sevrage tabagique (150 euros pour tous, depuis le 1er novembre 2016) a permis de réduire de 15 % la consommation de tabac. Parallèlement, les ventes de substituts nicotiniques ont augmenté de 15 %.