PMA : Agnès Buzyn "plutôt favorable à titre personnel"

24 Octobre 2017
581 lectures
Notez l'article : 
0
 

Interrogée le 22 octobre au "Grand Jury" RTL/Le Figaro/LCI sur sa conviction personnelle quant à l'ouverture de la PMA aux femmes célibataires et aux couples de lesbiennes qui sera débattue dans le cadre de la révision de la loi bioéthique en 2018, la ministre de la Santé Agnès Buzyn s'est dite "plutôt favorable à titre personnel" à cette mesure. "J'y suis plutôt favorable à titre personnel, mais il m'a fallu du temps pour savoir ce que vraiment je pensais sur ce sujet", a-t-elle répondu, indique l’AFP. "J'écoute les arguments des uns, des autres. Je vois que ce droit ne retire rien à personne, je vois qu'il y a une immense différence entre la PMA et la GPA, qui elle, traite de la marchandisation du corps de la femme", a-t-elle poursuivi. Elle a affirmé son opposition à la gestation pour autrui (GPA). La ministre a rappelé que des discussions auraient lieu en 2018 sur la PMA uniquement dans le cadre d'états généraux de la bioéthique. "L'exécutif écoutera l'avis du Comité d'éthique qui s'est dit favorable, écoutera l'avis qui émergera des états généraux de la bioéthique et si cet avis est favorable, évidemment l'exécutif proposera un projet de loi", a-t-elle détaillé, appelant comme le président Emmanuel Macron à un "débat apaisé". "Prenons le temps de discuter, prenons le temps de nous écouter", a-t-elle exhorté.