PMA : on en parle en 2014

26 Juillet 2013
482 lectures
Notez l'article : 
0
 

Pomme de discorde sur la question de l’égalité des droits entre tous les couples, la PMA (procréation médicalement assistée) ne sera pas à l’ordre du jour des travaux du comité consultatif national d'éthique (CCNE) avant 2014. Saisi par François Hollande, le CCNE a annoncé (2 juillet) qu’il reportait ses états généraux sur la question de l'assistance médicale à la procréation (AMP ou PMA) "au début 2014", le débat public sur la fin de vie ayant bousculé son calendrier, a annoncé mardi son président, Jean-Claude Ameisen. "On reporte les états généraux  parce qu'on ne peut pas faire des états généraux sur tout en même temps", a-t-il expliqué. "Et donc, si on fait des états généraux dans le cadre du débat public sur la fin de la vie, on lancera les états généraux sur l'assistance médicale à la procréation au début 2014", a-t-il ajouté. Ils étaient prévus en octobre ou novembre. Le gouvernement attend, par ailleurs, l'avis du comité d'éthique sur la question de l'ouverture aux couples de femmes de la PMA, aujourd'hui limitée aux couples hétérosexuels constitués depuis au moins deux ans. En mars, M. Hollande avait déclaré qu'il "respectera ce que dira" le CNCE.