PMA : le Centre LGBT Paris s’impatiente

6 Mai 2015
737 lectures
Notez l'article : 
0
 

Il y a de l’impatience dans l’air, comme l’explique le dernier communiqué en date du Centre LGBT Paris Ile-de-France (27 avril) : "La PMA, c’est pour quand ?" : nous attendons depuis bien longtemps déjà. En 2012, lui candidat, François Hollande s’était engagé à ouvrir l’accès à la PMA aux couples de femmes dans les mêmes conditions que pour les couples hétérosexuels. Un temps envisagée lors des débats sur le mariage, cette mesure a été enterrée — mais, c’était promis, elle figurerait dans la grande loi Famille qui devait venir. Deux ans exactement après l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, nous attendons toujours cet égal accès à la PMA", explique le communiqué. "Accorder aux couples de femmes l’accès à la PMA est une question d’égalité. C’est aussi une question de dignité et d’intelligence sociale. Il est plus que temps de mettre un terme au parcours du combattant artificiellement et hypocritement placé devant les couples de femmes qui veulent devenir mères — et qui mettent en danger les relations d’attachement tissées par leurs enfants, ceux qu’elles ont déjà, ceux qu’elles attendent, ceux qu’elles pourront avoir (….) Parce que nous recevons et accompagnons ces familles, nous sommes aux premières lignes pour constater l’absurdité et l’injustice de l’état actuel du droit en la matière".