PMA : les chiffres

7 Septembre 2023
1 839 lectures
Notez l'article : 
0
 

La loi de bioéthique, promulguée le 2 août 2021, a permis des avancées, parmi lesquelles l’ouverture de l’accès pour toutes à la procréation médicalement assistée (PMA). Deux ans après la promulgation de la loi, les demandes de procréation médicalement assistée (PMA) ont fortement augmenté, témoignant de la volonté des Françaises de s’emparer de ce nouveau droit, explique un communiqué de presse (2 août) du ministère de la Santé et de la Prévention. En 2019, 2 017 couples homme/femme avaient effectué une demande de première consultation en vue d’une assistance médicale à la procréation (AMP) avec don de spermatozoïdes, niveau qui est resté stable depuis. Depuis la promulgation de la loi, le nombre de demandes réalisées par les couples de femmes et les femmes célibataires était 7,5 fois supérieur au nombre de demandes par les couples homme/femme. Fin 2022, 15 000 demandes de première consultation ont concerné les couples de femmes et les femmes célibataires. Près de 10 000 premières consultations ont été réalisées en 2022. Environ 2 000 tentatives d’AMP avec don de spermatozoïdes ont été réalisées pour les couples de femmes et les femmes célibataires (47% au bénéfice de couples de femmes et 53 % pour les femmes non mariées). Au 31 décembre 2022, on recensait 444 grossesses évolutives (soit plus de 12 semaines d’aménorrhée) et 21 accouchements pour des couples de femmes et femmes célibataires, issues de tentatives d’AMP avec don de spermatozoïdes réalisées depuis août 2021. Parmi les près de 11 500 femmes qui ont fait une demande d’autoconservation ovocytaire depuis l’entrée en vigueur de la loi, 4 800 ont débuté le parcours et 1 778 d’entre elles ont bénéficié d’au moins une conservation en 2022.