Police et propos homophobes

4 Mars 2021
328 lectures
Notez l'article : 
0
 

L’inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie d’une enquête administrative et également pénale, pour des propos homophobes tenus par un policier lors d’un contrôle à Paris, le jeudi 25 février, indique l’AFP. La vidéo montre deux policiers interpellant un homme. L’un d’eux répète à plusieurs reprises des propos homophobes. « Ferme ta gueule, je t’encule, t’es pas un homme, t’es un petit pédé », peut-on entendre dans une vidéo réalisée par le journaliste indépendant Shahin Hazamy. Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a annoncé vendredi 26 février qu’il allait saisir l’IGPN, la police des polices, concernant ce contrôle. Sollicité par l’AFP, le parquet de Paris a annoncé de son côté avoir ouvert (26 février) une enquête pour injure publique à caractère homophobe, confiée à l’IGPN. Cette affaire a fait réagir les associations LGBTQI+ dont Flag !, association des policiers LGBT. L’association a fait un signalement sur la plate-forme de l’IGPN. Les associations Mousse et Stop Homophobie ont indiqué qu’elles allaient porter plainte. Dans leur communiqué, les deux associations citent leur avocat Me Étienne Deshoulières. « Ce contrôle de police a lieu dans un contexte intersectionnel, où plusieurs facteurs de discrimination s’entremêlent. Le policier s’est cru autoriser à employer des insultes homophobes pour le rabaisser. Ici aussi, racisme et homophobie sont inextricablement liés », explique l’avocat.