Pourquoi c’est compliqué d’être trans ?

20 Novembre 2018
2 001 lectures
Notez l'article : 
0
 

Pas certain que cette question soit la plus juste, ni qu’elle ne soit mal comprise voire mal perçue. Elle est posée, en ces termes un peu maladroits, par beaucoup d’entre nous, tant nous sommes nombreux-seuses à méconnaître le parcours et la vie des personnes trans. En fait, la question qui pourrait être posée serait : Qu’est-ce qui rend la vie des personnes trans si compliquée ? On peut en avoir une idée précise et argumentée en lisant le dernier appel à l’Existrans, la grande manifestation hexagonale annuelle des personnes trans et de leurs alliés-es, qui s’est déroulée à Paris le 13 octobre dernier. Le texte militant recense les points de mécontentement et les revendications légitimes. Que dit la loi aujourd’hui ? Quel traitement la France inflige-t-elle aux personnes trans ? Que se passe-t-il dans d’autres pays ? C’est autour de ces questions et de vos expériences et parcours personnels qu’on vous propose d’échanger mardi 20 novembre pendant le chat thématique à partir de 21 heures, en compagnie de Diane-Seronet.

Commentaires

Portrait de Tom Sawyer

Diane-seronet
Le 20 novembre est la journée du souvenir trans, pour toutes les personnes assassinées et victimes de transphobie. 369 personnes trans ont été assassinées au cours de l'année 2018 (https://www.komitid.fr/2018/11/20/le-tdor-une-journee-pour-ne-pas-oublie...).
Nous comprenons donc que la vie et le quotidien des personnes LGBT sont difficiles et compliqués.
Il existe une grande marche, Existrans, où sont portées les revendications des personnes trans et intersexe.
Vous pensez quoi de ces revendications? Et Tom pourquoi certaines te semblent farfelues?
Tom le problème c'est qu'aujourd'hui en France c'est extrêmement compliqué de faire changer son état civil et les procédures maltraitent les personnes trans.
Est-ce que vous savez comment ça se passe à l'heure actuelle pour changer la mention de sexe à l'état civil : ça prend plusieurs années, souvent avec nécessité de payer un-e avocat-e. Et la décision revient à un-e juge, selon les tribunaux. Or les juges sont plus ou moins sensibilisé-e-s aux revendications des personnes trans. Certain-es juges exigent une preuve "d'irréversibilité", c'est à dire une stérilisation.
A votre avis pourquoi le personnes trans sont toujours aussi mal considérées? Et comment pourrait-on faire pour faire avancer les droits des personnes trans?
La visibilité des personnes trans c'est un bon début, elles sont de plus en plus nombreuses dans les séries, films et sur la scène médiatique : il y a même eu le premier acteur trans dans plus belle la vie (https://www.20minutes.fr/television/2247079-20180331-plus-belle-vie-acte...)
Mais pour que les personnes trans puissent être visibles il faut qu'elles puissent l'être sans risquer la violence ou le rejet.
Quand on n'a pas le changement d'état civil, et que nos papiers d'identité ne correspondent pas à notre apparence, cela pose de nombreux problèmes : trouver un emploi, un logement, aller chercher un colis à la poste ça peut être mission impossible.
Comment faire évoluer les mentalités, reculer l'intolérance, les violences et les discriminations qui visent les personnes trans?

Tom Sawyer
Je ne connais pas de personnes trans. Pourquoi les trans subissent autant de violences? Trop d'impunité envers les auteurs de ces violences.
La liste des revendications est longue et contribue à un manque de crédibilité, personnellement beaucoup me semblent farfelues (comme supprimer le sexe sur les papiers officiels). Je tiens à mon identité sexuelle, et je ne comprends pas pourquoi l'on changerait en profondeur tout un système établit mondialement pour quelques personnes minoritaires. Je suis d'accord et je comprends l'amélioration des loi sur la protection, l'intégration sociale et professionnelle etc ... Mais en dehors de ça on dirait quoi? Madame? Monsieur? Donc oui, faciliter les démarches pour changer d'identité oui, supprimer la case "sexe", je suis contre, je n'en vois pas l'intérêt. Après pour ce qui est de l'évolution des mentalités, c'est une autre paire de manches, trop de personnes peu tolérantes. Ce qui dérange : certaines personnes pensent que c'est contre-nature, selon les représentations qu'ils se font de la "normalité".
Comment faire évoluer la situation? Je ne sais pas. Le sujet est "nouveau", vaste et complexe. Plus de visibilité dans les médias, dans les écoles, faire évoluer l'information et la sensibilisation, mais cela ne se fera pas en un jour. Déjà que tout le monde n'est pas d'accord pour l'homosexualité, le mariage tous ... alors c'est pas demain la veille pour l'acceptation et l'intégration des transgenres dans notre société.
Mais est-ce que le problème de fond, donc découlent tous les autres, ne serait pas le regard de la société? Mais c'est un serpent qui se mord la queue cette affaire : car pour que la situation et l'acceptation des trans évolue, ben il faut qu'ils se montrent, et en même temps l'état actuel des choses les inciterait d'avantage à se cacher. Les homos, lesbiennes, transgenres sont minoritaires, et pourtant on veut leur faire porter toutes les dérives et dépravations du monde. Tous les gosses et jeunes qui partent à la dérive : des gosses d'hétéros à 99,99%.
Loup c'est sûr que ce sont des catholiques et des croyants que l'on voit sur les médias pour contester les lois en faveur des personnes LGBT. Mais on peut être croyants et tolérants, ou l'un ou l'autre.
Pour quelles raisons les trans ne sont pas acceptées de nos jours? La bêtise des gens, des personnes fermées d'esprit, d'autres sont traditionalistes et intolérantes. D'autres évoquent l'ordre naturel des choses comme argument.
Comment améliorer leur visibilité : leur consacrer plus de place dans les gay pride, et dans les médias en général.

louplyonnais
Je connais Conchita Wurtz.
Une question, on nait fille ou garçon? Ou certain-e-s opèrent un changement complet ou partiel? Est-on trans dans ces deux cas? Un homme qui se fait faire des seins en silicone selon moi il reste un homme, tant qu'on produit des spermatozoïdes (je ne parle pas des personnes stériles). Si un homme a des faux seins et qu'il peut faire des enfants à une femme, alors pour moi ça reste un homme.
Je vois pas en quoi ça dérange et il y a toujours des choses qui nous choquent comme 2 mecs qui se tiennent la main et se font des bisous et de même pour les lesbiennes.
Ca dérange les purs hétéros peu cultivés. Tous les citoyens doivent avoir les mêmes droits : hétéros tout comme les personnes LGBT.
La vie administrative des personnes trans doit être compliquée : rien que pour faire un prêt immobilier, j'imagine.
Le regard des croyants et que les religions ne tolère pas ça et pourtant on est tous pêcheurs et que si on lit la bible et ben il faut être tolérant.  Or c'est parmi les croyants qu'ils détestent le plus les LGBT. La Grèce a accepté les homosexuels depuis l'Antiquité mais les homos sont plus nombreux je crois dans les pays qui ne le tolèrent pas.

cbcb
En effet, pour changer de civilité en France c'est difficile. Les personnes trans dérangent car elles ne font pas partie de la norme, ce que l'on ne connaît pas fait peur à beaucoup de monde.  Certes on commence à voir des trans dans le cinéma, mais tous n'ont pas la chance de faire partie de séries, de films et de la scène médiatique. Je ne pense pas que ce soit un problème de religion. L'homosexualité a toujours existé y compris chez les croyants.
C'est d'avantage un problème d'information : mais on en revient toujours là, comment faire remonter et évoluer l'information?

Someone_else
Je n'ai jamais vraiment réfléchis à la problématique des trans, et au fond je m'en fous, tant que chacun est heureux dans le corps qu'il a.  Toujours pareil, c'est comme l'homosexualité il y a 30 ans en arrière. Je ne sais pas si on peut parler de manque de visibilité, la visibilité est là, mais je sais pas il y a quelque chose qui effraie les gens. L'amélioration des lois pour améliorer la protection et les droits des trans ce n'est pas pour demain la veille.

En conclusion
Il semble que la majorité des participants n'étaient pas informés/sensibilisés aux discriminations et aux difficultés que rencontrent les personnes LGBT dans leur vie quotidienne. Manque de visibilité dans les médias et dans la société en général? Une chose est sûre : un gros travail doit être pensé et fait sur ce volet.
En tout cas c'est sûr qu'en combinant éducation et visibilité, ça permet d'avancer, et qu'une loi modifiant la procédure de changement d'état civil pour les personnes trans règlerait une bonne partie des problèmes pratiques.