Présidentielle 2012 : AIDES a ses têtes

23 Mars 2012
644 lectures
Notez l'article : 
0
 
Marianne.jpg

Première association française de lutte contre le VIH, AIDES a décidé d'interpeller publiquement les candidats à l'élection présidentielle pour "en finir avec le sida". L’association a choisi de le faire par voie d’affiches montrant les candidats à côté d'un préservatif. "Pour mettre fin à l'épidémie, tout est question de volonté politique. C'est pour faire passer ce message qu'AIDES a développé une campagne d'interpellation des candidats et des citoyens", explique l’association dans un communiqué. La campagne, réalisée par l’agence TBWA, sera diffusée dans la presse et par affichage. Elle montre des photos de François Hollande, Jean-Luc Mélenchon, Eva Joly, Nicolas Sarkozy et François Bayrou à côté d'un préservatif et au-dessus du slogan : "Voici 2 moyens d'arrêter le sida. L'un a fait ses preuves, l'autre devra les faire en 2012". "Dans nos actions de terrain, nous sommes chaque jour alertés sur le recul des droits sociaux et le durcissement des conditions de vie des personnes séropositives. Il est temps de changer de cap", explique Bruno Spire, président de AIDES. L'association demande notamment de "privilégier la santé publique à la répression, en particulier concernant l'usage de drogues et le travail du sexe" et réclame "l'égalité effective aux soins et aux droits dans les départements français d'Amérique" alors que la Guyane est le département le plus touché de France, avec une situation d'épidémie généralisée (plus de 1% de prévalence).