Prezista en une prise par jour pour les prétraités

26 Janvier 2011
3 372 lectures
Notez l'article : 
5
 
0
Prezista_400mg_Back.jpg

L’Agence européenne du Médicament (EMEA) a approuvé le 20 janvier le schéma en une prise par jour de Prezista chez les personnes prétraitées, contre deux prises auparavant. Cette simplification n’est valable que dans le cadre d’une multithérapie antirétrovirale, chez les personnes dont le virus ne présente pas de mutations de résistances à cette antiprotéase, ayant une charge virale inférieure à 100 000 copies par ml de sang et un nombre de CD4 supérieur à 100 par mm3 de sang.
Jusqu’alors en Europe coexistaient deux schémas de prise pour Prezista. Les personnes naïves de tout traitement l’utilisaient en une prise par jour (2 comprimés de Prezista 400 mg – 800 mg au total, donc – avec 1 comprimé de Norvir comme booster). Les personnes prétraitées, quant à elles, devaient prendre Prezista en deux prises par jour (le matin et le soir, par exemple), en utilisant 1 comprimé de 600 mg (soit 1200 mg/jour au total) avec 1 comprimé de Norvir à chaque prise.
L’EMEA a pris en compte les résultats à 48 semaines de l’essai clinique ODIN, présenté en 2010 à San Francisco lors de la Conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes (la CROI, plus importance conférence scientifique annuelle sur le VIH), qui a montré une efficacité similaire entre les deux schémas. Si les effets indésirables reportés par les participants n’étaient pas plus faibles avec une seule prise quotidienne, les taux de lipides (graisses dans le sang) semblaient en revanche moins élevés.
C’est une bonne nouvelle que les Européens puissent désormais bénéficier de ce schéma plus simple, approuvé aux Etats-Unis depuis quelques mois.

 

Commentaires

Portrait de nathan

Je connais plusieurs patients pré traités ici et à Paris qu'on a refait passer dare dare à 1200 mg, depuis décembre, du fait de blips, après les avoir fait passer à 800 mg pendant plusieurs mois. Ils ont reçu par courrier une ordonnance rectificatrice en urgence.

Pour le reste de l'article, si on lit entre les lignes, on voit que tout cela cache quelque chose :

"Si les effets indésirables reportés par les participants n’étaient pas plus faibles avec une seule prise quotidienne, les taux de lipides (graisses dans le sang) semblaient en revanche moins élevés."

Portrait de lounaa

pour tout ceux qui n'ont pas la chance de savoir ce genre de choses , il faut que sa change , .