Prison ferme pour avoir craché sur des policiers

22 Février 2013
7 477 lectures
Notez l'article : 
0
 

Une femme vivant le VIH et une hépatite a écopé de dix mois de prison pour avoir craché au visage de deux policiers à Maniwaki. Cette femme de 50 ans a plaidé coupable des chefs de "voies de fait contre des agents de la paix et de menaces de mort ou de causer des lésions", indique le journal québécois "Le Droit" (6 février). Selon le journal, les "policiers ont été forcés d'entreprendre des traitements chocs pour minimiser les risques d'infection. Les résultats des tests ne seront connus qu'en juillet prochain, un an après l'incident", un délai singulièrement long et pour tout dire assez surprenant. Un juge de la cour québécoise a expliqué que les deux policiers "ont subi de nombreuses conséquences : pertes d'appétit, perte de poids, nausées, fatigue extrême, problèmes conjugaux [...] Ils ont parlé avec émotion de leur vie de couple. L'un d'eux ne peut s'occuper de son bébé d'un mois, et doit ajuster sa vie sexuelle". La femme est en détention préventive depuis plus de six mois et doit donc encore effectuer près de 3 mois de prison.

Commentaires

Portrait de mona1515

je portais une arme sur moi (vih)!!!

chuuuut ,il ne faut pas le dire....on risque le zonzon pour port d'arme illégal

Tongue Out

Portrait de Muffin64

Le risque est plus important avec les hépatites. Après cracher avec VIH ou sans je trouve normal de punir assez sévèrement cette personne et d'expliquer la peine. Évidemment lorsqu'un policier commet un délit il faut aussi être aussi sévère. 

Portrait de aurore

Je ne comprends plus rien là!!! Elle a envoyé combien de litre de crachats vih et hépatite  pour qu'il y ait risque de contamination? Et porquoi un an pour les résultats de test? On revient à 30 ans en arrière là.

@ Mona, pense à demander un port d'arme, lol.

Portrait de mona1515

je sais qu'il n'est pas bien de cracher même dans le vide

mais c'est la première fois que je vois mon vih comme un calachnicofe...c'est marrant,tu rentre dans une banque et tu dis:mains en l'air j'ai le vih...je vous crache tous dessus...et sans faire couler le sang

Portrait de jean-rene

Je n'y comprends rien.
Je croyais que le VIH n'était pas transmissible par la salive !

Portrait de zut

Idem

Je croyais que le VHC n'était transmissible que par le sang ????

Portrait de frabro

L'article ne dis pas de quelle hépatite il s'agît : A, B, C.... ?

Le VIH,et l'hépatite C ne se transmettent pas par la salive. Je ne crois pas un instant aux symptomes décris pour les policiers, sinon qu'ils relèvent de la psychosomatisation.

Qu'il y ai des tests de vérification peut paraitre normal pour els rassurer, mais pourquoi un an après ?

Bref, toute cette information relève de la psychose, en dehors du fait que ce n'est vraiment pas bien de cracher au visages de policiers dans l'exercice de leurs fonctions...

Sealed