Prix du roman gay 2022

13 Novembre 2022
584 lectures
Notez l'article : 
5
 
0

Le Prix du roman gay a été créé en 2013 à l’initiative de l’association Verte Fontaine et des Éditions Du Frigo. Il récompense des romans de langue française originale et appartenant à une littérature d’inspiration homosexuelle masculine. Depuis 2017, ce Prix littéraire est ouvert à tous les pays francophones ou en partie francophones. Les maisons d’éditions réputées y participent, ou des petits éditeurs indépendants voire alternatifs mais aussi les auteurs-rices auto-édités-es, ce concours étant avant tout une initiative visant à favoriser leur visibilité. Le jury est composé d’écrivains-es, critiques, blogueurs-ses, chroniqueurs-ses, lecteurs-rices, libraires et éditeurs-rices. La cérémonie de remises des prix du roman gay 2022 a eu lieu le 5 novembre au Centre LGBTQI+ de Paris et d'Île-de-France. Parmi les lauréats du palmarès, le grand Prix a été attribué à « La Valse des silences » de Malek Lakhal (Éditions JC Lattes) ; la mention spéciale du jury à « Dire » de Emmanuel Chaussade (Éditions Mercure de France) ; le coup de cœur du jury est revenu à « Là où les trottoirs s'arrêtent » de Baptiste Thery-Guilbert (Éditions Blast) ex aequo avec « L'homme empêché » de Samuel Loutaty (Éditions Philippe Rey). Le prix dans la catégorie récit a été attribué au livre « Les anges des Lombards » de François Gilloire (Éditions Librinova). Dans ce récit, l’auteur raconte comment le VIH/sida s’est s’immiscé dans sa vie et celle de ses collègues, devenus amis. Le récit se situe entre 1982 et 1989 dans une célèbre brasserie parisienne, rue des Lombards, où le narrateur travaille comme serveur. Visiblement ému lors de la cérémonie, François Gilloire a dédié ce prix « à ceux que j’appelle les anges dans ce livre, c’est à dire nos amis qui sont partis. J’ai écrit ce livre en me disant que si je les rencontrais plus tard dans une vie future, ils me diraient : Oui François on valide ce que tu as dit sur nous ».