Que pensez-vous de l'allègement thérapeutique ?

24 Janvier 2012
2 487 lectures
Notez l'article : 
0
 
Chat_th__matique.jpg

L'allègement thérapeutique est le cheval de bataille de Jacques Leibowitch, qui propose sous certaines conditions strictes, d'alléger la prise de son traitement. Il s'agit d'avoir une charge virale indétectable depuis plus de 6 mois, sans aucune résistance antérieure et avec un suivi médical renforcé, de prendre des ARV de manière individualisée trois, quatre ou cinq jours par semaine. Cet allègement thérapeutique n'a rien à voir avec les fenêtres thérapeutiques envisagées, il y a plusieurs années, devant la lourdeur extrême des traitements et de leur kyrielle d'effets indésirables. Aujourd'hui, un projet d'étude est en attente de financements, pour évaluer la pertinence d'un allègement thérapeutique et l'impact sur la qualité de vie des personnes séropositives sous traitement.

L'allègement thérapeutique : un frein pour l'observance ? Une meilleure qualité de vie ? Moins d'effets indésirables ? Un gain indéniable de liberté ? On en discute sur le chat, dans le salon thématique, ce soir à partir de 21h, en présence de Roy et de Sophie.

 

Commentaires

Portrait de youyou

un scoop pourquoi pas j'y suis favorable, c'est toujours ça de gagné enfin c'est à espérer!
Portrait de romainparis

alors tant pis pour moi et tant mieux pour ceux/celles qui peuvent moins gober. Gober moins pour vivre plus. D'ailleurs, en passant, ce slogan peut s'adapter à la vie politique...
Portrait de Tincky

C'est "alléchant" cet allègement, certes... Est-ce que cela veut dire "surveillance étroite" en prime ?!! Si oui, est-ce que TOUS pourront s'y rendre "sans souci"... Du style, si tu n'as pas de permis, pas d'autres possibilités de moyens de transport, plus droit "aux ambulances" (Véhicule Sanitaire Léger) ????? Je suis très "dubitative" sur le sujet malgré cet alléchant allègement qui doit "forcément" aider "nos corps à vieillir moins rapidement"... A force d'ingurgiter des traitements aux effets secondaires "moindre" à l'heure actuelle, qui sait vraiment ce que cela va donner sur "dans nos corps" avec le recul des années ?......
Portrait de Ironman

1-je vie en couple discordant, alléger mon traitement signifie que je serais beaucoup plus inquiet que d'habitude par rapport une possible contamination de mon compagnon. 2-aussi la molécule que je prends ne me permet pas de le faire( par rapport a mes connaissances actuelles) cette molécule ne sera plus efficaz si le virus change Voila ces deux points mentionnés ci haut que me font pencher plutôt pour un "non allègement". J'en ai d'autres interrogations, mais pas encore claires à propos du sujet.