Qu’est-ce qui a augmenté au 1er juillet ?

9 Juillet 2017
1 636 lectures
Notez l'article : 
5
 

Bonne nouvelle, c’est l’été et comme chaque année est venu le temps de revaloriser certains tarifs ou allocations… L’AFP fait l’état des lieux des revalorisations du 1erjuillet, aussi rituelles que celles du 1er janvier.

Consultations chez les médecins spécialistes
Après le passage de la consultation de 23 à 25 euros chez les généralistes début mai, de nouvelles revalorisations tarifaires entrent en vigueur pour les médecins libéraux. La consultation coordonnée, lorsqu’un médecin traitant adresse son patient à un spécialiste, passera de 28 à 30 euros. Chez les psychiatres, neuropsychiatres et neurologues, le tarif de la consultation grimpera de 37 à 39 euros.
Retraites
Les salariés du privé, les salariés agricoles et les indépendants ayant cotisé à plusieurs régimes (Cnav, MSA, RSI) durant leur carrière bénéficieront désormais d’un interlocuteur et d’une pension uniques lors de leur départ à la retraite. Prévue par la réforme de 2014 par souci de simplification, cette liquidation unique pour les régimes alignés concernera les nouveaux retraités nés à partir de 1953.
Allocations chômage
L’allocation minimale, la partie fixe de l’allocation d’aide au retour à l’emploi et l’allocation minimale pour les allocataires effectuant une formation seront revalorisées de 0,65 %. L’allocation minimale passera ainsi à 28,86 euros par jour, au lieu de 28,67 actuellement. A Mayotte, elle sera portée à 14,42 euros par jour. Près de 94 % des demandeurs d’emploi indemnisés par l’assurance chômage sont concernés, soit environ 2,5 millions de personnes.
Factures de gaz
Les tarifs réglementés du gaz naturel vont diminuer de 4,3 % dès le 1er juillet. La baisse des tarifs de juillet comprend une diminution de 1,3 % liée à la correction au titre des écarts constatés entre les recettes et les coûts de la société Engie. L’évolution des coûts d’approvisionnement d’Engie sur les douze derniers mois induit une baisse supplémentaire de 1,8 %, tandis que l’évolution de ses autres coûts induit un autre rabais de 1,2 %.
Allocation aux adultes handicapés (AAH) et nouveau formulaire Handicap
L'allocation aux adultes handicapés (AAH) est une aide financière qui permet d'assurer un minimum de ressources. Cette aide est attribuée sous réserve de respecter des critères d’incapacité d'âge, de résidence et de ressources. Elle est accordée sur décision de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées. Son montant vient compléter les éventuelles autres ressources de la personne en situation de handicap. Les personnes qui souhaitent bénéficier d'une aide auprès de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) devront en faire la demande sur un nouveau formulaire à partir du 1er septembre 2017. Ce formulaire sera progressivement généralisé sur l'ensemble du territoire avant le 1er mai 2019. Au 1er mai 2019, il remplacera définitivement l’ancien formulaire. D'ici cette date, ce sont les MDPH qui décident de la date à partir de laquelle ce nouveau formulaire s'applique.