Rapport du Fonds mondial : 17 millions de vies sauvées

2 Octobre 2015
813 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le Rapport 2015 sur les résultats du Fonds mondial de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme qui vient d’être publié (21 septembre) indique que les progrès scientifiques, des solutions novatrices et un soutien international plus marqué sauvent chaque année de plus en plus de vies – plus de deux millions. "Les progrès en matière de santé internationale transforment les communautés d’une manière qui va bien au-delà de ce que les chiffres donnent à voir", explique notamment Mark Dybul, le Directeur exécutif du Fonds mondial. "Davantage de personnes sous traitement, cela signifie des parents qui peuvent effectivement s’occuper de leurs enfants et assumer un rôle productif dans leur communauté. La baisse du nombre d’infections, de son côté, permet aux centres de soins de s’occuper de personnes souffrant d’autres pathologies". Les résultats montrent également que les programmes soutenus par le Fonds mondial ont permis de placer 8,1 millions de personnes sous traitement antirétroviral contre le VIH, une progression de 22 % par rapport à l’année précédente. Pour le paludisme, les programmes ont permis de distribuer 548 millions de moustiquaires destinées à protéger les enfants et leurs familles de la maladie, là encore, une hausse de 32 % sur un an. Le nombre de cas de tuberculose détectés et traités a, pour sa part, augmenté de 11 %, pour atteindre les 11,3 millions. "De nombreuses autres vies sont toujours menacées", indique néanmoins Mark Dybul. "Nous devons faire montre d’ambition et avancer plus rapidement pour mettre fin aux épidémies de VIH, de tuberculose et de paludisme".