Recommandation de vaccination pour le méningocoque C chez les gays

17 Mars 2016
1 189 lectures
Notez l'article : 
0
 

En novembre 2014, le Haut conseil en santé publique (HCSP) a recommandé la vaccination contre le méningocoque C pour les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH). Cette recommandation concernait les personnes résidant en France et portait sur une période limitée à un an, d'ici à fin 2015. Les récentes données épidémiologiques 2015 ont montré que cette souche du virus s'est diffusée dans la population générale, mais que des cas d'infection par transmission sexuelle de variants du virus proche du gonocoque, présentant une résistance à certains antibiotiques, pousse le HCSP à recommander la prolongation de cette incitation à la vaccination chez les gays de plus de 24 ans. "Le HCSP préconise ainsi de prolonger jusqu’à fin 2016 la recommandation de vaccination méningococcique C conjuguée pour les HSH et les autres personnes âgées de 25 ans et plus qui fréquentent les lieux de convivialité ou de rencontre gays ou qui souhaitent se rendre à un ou des rassemblements gays" indique le HCSP. L'injection vaccinale est unique, efficace après dix jours environ. Neisvac et Menjugatekit sont les deux vaccins monovalents disponibles de deux labos différents (Baxter et Novartis Vaccines). En version monovalente, ils sont remboursés. Les versions tétravalentes ne sont pas remboursées, mais utiles en cas de voyages.