Relaxe dans un procès pour transmission du VIH

6 Février 2009
1 442 lectures
Notez l'article : 
0
 
justice.png

Le 28 novembre dernier, le tribunal correctionnel de Saint-Malo jugeait l'auteur présumé d'une contamination par le virus du sida à la suite de rapports sexuels non protégés avec une partenaire. L'affaire opposait un homme âgé de 30 ans, ancien joueur et entraîneur du club de football de Dinard,  poursuivi pour "administration de substance nuisible suivie d'une infirmité permanente", à une jeune femme de 24 ans qui était tombée amoureuse de lui. Le jugement a été rendu hier. La relaxe est prononcée. D'après le journal Ouest France, le tribunal a appuyé sa décision sur les motifs suivants : " le fait de ne pas avoir informé la victime qu’il était séropositif ne prouve pas que le jeune homme ait eu la volonté de contaminer sa petite amie. Par ailleurs, en 2004, toujours selon le tribunal, il n’est pas établi que l’information médicale était suffisamment claire en matière de prévention."  Le parquet, qui avait requis 5 ans de prison ferme, va faire appel.