Renouvellement des traitements jusqu'au 31 mai

16 Mars 2020
1 862 lectures
Notez l'article : 
4.666665
 
0

Dans le cadre de la lutte contre l'épidémie, un arrêté a été publié récemment au « Journal officiel » . Il autorise les pharmaciens à renouveler les traitements des personnes malades chroniques après expiration de leur ordonnance. Cette décision fait suite à une demande des syndicats de la profession, rappelle le Quotidien du Pharmacien. Autrement dit, les personnes suivies pour une affection chronique ne devront plus passer par la case « médecin » quand leur ordonnance en cours sera expirée. Comme le précise l'article 6 de l'arrêté du 14 mars publié aujourd'hui au « Journal officiel », cette autorisation est accordée à titre exceptionnel, lorsque la durée de validité d'une ordonnance renouvelable est expirée et afin d'éviter toute interruption de traitement préjudiciable à la santé de la personne. Les pharmaciens seront tenus de dispenser dans le cadre de la posologie initialement prévue, le nombre de boîtes par ligne d'ordonnance pour assurer la poursuite du traitement jusqu'au 31 mai 2020. À noter que les médicaments stupéfiants (traitements de substitution, par exemple) ou assimilés sont exclus. « Les médicaments dispensés en application des dispositions du présent article sont pris en charge par les organismes d'assurance-maladie, dans les conditions du droit commun, sous réserve que ces médicaments soient inscrits sur la liste des spécialités remboursables », détaille le journal médical.