Rétention: Nouveau référé

14 Février 2009
484 lectures
Notez l'article : 
0
 
cadenat.jpg

Dix associations française, dont la Cimade, la Ligue des Droits de l'Homme et le Secours catholique, ont saisi en référé, le 9 février,  le Conseil d'Etat pour suspendre la réforme de l'aide aux étrangers dans les centres de rétention administrative (les CRA). Cette action fait suite à une procédure identique en octobre 2008 contre un décret réformant le dispositif d'aide aux étrangers en situation irrégulière placés en rétention. Dans un communiqué commun, les dix associations soulignent que "la mise en œuvre de ce texte interdirait, tant au niveau national que local, une action conjointe des associations auprès des personnes placées en rétention". Pour les associations, c'est très clair que ce texte a pour principale visée de limiter les interventions de la Cimade (centre oecuménique d'entraide) qui est, jusqu'à présent, la seule association à intervenir dans les CRA pour défendre les droits des Etrangers. Le problème, c'est qu'en visant ainsi la Cimade, le gouvernement détériore considérablement les conditions permettant d'assurer une aide optimale aux personnes étrangères placées en rétention.
Plus d'infos sur http://www.cimade.org/