Reyataz en début de traitement

1 Septembre 2008
2 350 lectures
Notez l'article : 
0
 
quoi_de_neuf_v_0.gif

L'agence européenne du médicament vient d'étendre le champ d'application du Reyataz, antirétroviral dont le nom en dénomination commune internationale est l'atazanavir. Ainsi l'agence approuve l'utilisation du Reyataz en première intention, c'est à dire pour les séropositifs au VIH qui n'ont encore jamais pris de traitement. Accompagné par un boosteur, le ritonavir, cet antirétroviral était déjà disponible depuis 2004 pour les personnes prétraitées, en une prise quotidienne.