Ripostes au VIH et handicap

22 Mai 2020
277 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le handicap touche un milliard de personnes dans le monde. La majorité d’entre elles vit dans des pays à revenu faible et intermédiaire et fait face à de nombreuses difficultés, ce qui se traduit par des inégalités, pointe un récent article de l’Onusida. Elles sont surreprésentées chez les personnes vivant dans la pauvreté et parmi les populations clés touchées par le VIH. Ces personnes sont moins impliquées dans la vie sociale, économique et publique, et réussissent moins bien aux niveaux économique, sanitaire et éducatif. Les personnes avec un handicap sont également souvent oubliées dans les ripostes au VIH. Entre 2016 et 2018, des études bio-sociales menées auprès de personnes vivant avec un handicap ont été réalisées au Burkina Faso, au Cap Vert, en Guinée-Bissau et au Niger. Le Sénégal a accueilli une étude bio-sociale de plus grande ampleur. Ces différentes études ont révélé que la prévalence du VIH est en moyenne trois fois supérieure chez les personnes ayant un handicap qu’au sein du reste de la population. Au Burkina Faso, en Guinée-Bissau et au Sénégal, les femmes ayant un handicap avaient beaucoup plus de chances de vivre avec le VIH que leurs homologues masculins. Pour plus de détails, il faut se rapporter aux graphiques publiés par le site de l’Onusida.