Russie : des militants gay interpellés à Moscou

7 Juin 2015
547 lectures
Notez l'article : 
0
 

Plusieurs militants homosexuels qui ont tenté (30 mai) d'organiser une manifestation non-autorisée en plein centre de Moscou ont été interpellés par la police, a constaté un journaliste de l'AFP. "Nous voulions organiser une manifestation paisible. Mais cela fait dix ans qu'on nous interdit de le faire", a déploré l'un des organisateurs, Nikolaï Alexeïev, que des policiers emmenaient vers un car de police. Des militants de la cause LGBT ont tenté courageusement de se réunir le 30 mai pour un rassemblement non-autorisé à quelques pas de la mairie de Moscou, sur l'avenue Tverskaïa, l'artère principale de la capitale russe. Mais ils ont été agressés par des militants orthodoxes qui leur ont jeté des oeufs et ont tenté de les asperger avec de l'aérosol d'autodéfense. La police est intervenue, interpellant aussi bien des manifestants gays que certains de leurs agresseurs. La mairie de Moscou a annoncé (27 mai) avoir interdit cette gay pride, sans fournir d'explications. Un tribunal de la capitale a confirmé vendredi cette interdiction. Depuis leur première demande en 2006, les homosexuels n'ont jamais obtenu le droit de manifester à Moscou. Les homosexuels subissent un nombre croissant de violences, souvent tolérées voire "encouragées" par les autorités, a dénoncé en décembre l'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch (HRW).