Russie : rupture de traitements massive en août

30 Juillet 2010
1 451 lectures
Notez l'article : 
0
 
pills_0.jpg

Suite à l'arrêt du programme du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme en Russie, plus de 12 000 séropositifs risquent de se retrouver sans traitement en août 2010, a annoncé le chef du centre fédéral pour la lutte contre le sida Vadim Pokrovski lors d'une conférence de presse à Moscou. Dans le pays, environ 12 000 personnes infectées par le VIH suivent gratuitement un traitement grâce aux financements versés par le Fonds mondial, a expliqué Vadim Pokrovsk, cité par l'agence de presse Rianovosti. D'après lui, les malades bénéficiant des moyens du Fonds mondial sont des étrangers, des personnes détenues et des personnes ne résidant pas sur le lieu de leur enregistrement. "Dans un mois, ces catégories de personnes ne recevront plus d'aide", a-t-il expliqué. Les représentants du ministère russe de la Santé publique et du Développement social nient l'existence d'un tel problème. En 2009, 59 000 nouveaux cas ont été recensés à Moscou, indique Rianovosti.