Sans sous, pas de santé !

25 Juin 2008
531 lectures
Notez l'article : 
0
 
piem.gif

Mais qui ne peut pas payer quatre euros par mois ?, s'interrogeait, il y a quelques mois, la ministre français de la Santé en instaurant les franchises médicales. Beaucoup !, lui avaient alors répondu personnes malades et associations. La récente enquête de l'Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (Irdes) le confirme. Les personnes dont les revenus sont les plus faibles renoncent aux soins en raison des coûts de santé. Ainsi, 24 % de celles qui ont des revenus inférieurs à 800 euros par mois (le montant de l'AAH est de 628, 10 euros) ont renoncé à des soins au cours des douze derniers mois. Il est de 7,4 % chez les ménages aux revenus supérieurs à 1.867 euros. L'enquête indique aussi que les ménages aux faibles revenus sont ceux qui souffrent du plus mauvais état de santé, ceux qui ont le taux de couverture en complémentaire santé le plus bas et qui renoncent régulièrement aux soins.
Infos plus complètes sur l'étude de l'Irdes sur http://www.irdes.fr" www.irdes.fr