Santé : dérapage en 2021

29 Avril 2021
38 lectures
Notez l'article : 
0
 

L'objectif de dépenses de santé pour 2021, fixé à 225,4 milliards d'euros, présente un risque de « dépassement très significatif » en raison de la persistance de l'épidémie de Covid-19, selon le comité d'alerte sur l'évolution des dépenses d'assurance maladie, cité par l’AFP. Le « quoi qu'il en coûte » n'a pas fini de faire exploser les dépenses de santé, déjà passées de 200,6 milliards d'euros en 2019 à 219,5 milliards en 2020, rappelle ce comité dans un avis daté du 15 avril et publié sur le site internet securite-sociale.fr. Un bond de 19 milliards essentiellement dû à la crise sanitaire et ses conséquences : masques, tests, arrêts de travail, mais aussi surcoûts des hôpitaux, « primes Covid » et hausses de salaires consécutives au « Ségur de la santé ». Le budget 2021 de la Sécu, voté en décembre, prévoyait une progression plus modérée, incluant une provision de 2 milliards pour les tests et 1,5 milliard pour les vaccins. Mais ces chiffres sont déjà caducs.  Le « niveau élevé des dépenses de tests » depuis le début de l'année 2021 « laisse à penser que l'enveloppe sera dépassée », malgré les baisses de prix entrées en vigueur mi-mars. Idem pour les vaccins : la somme prévue « se révèle inférieure aux besoins d'achat (...) et au financement de la campagne nationale de vaccination ».