Santé : la douloureuse… frappe l’Espagne

9 Mai 2012
679 lectures
Notez l'article : 
0
 
drapeaux-espagne.jpg

Intéressant… flippant aussi, l’article publié par "Le Quotidien du Médecin" (25 avril) sur les conséquences de la crise financière que connaît l’Espagne et des mesures adoptées par le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy qui en découlent. L’article démontre, exemples à l’appui, que le système de santé espagnol est "victime de la cure d’austérité" que la droite espagnole a retenu comme réponse à la crise. Le gouvernement s’est fixé comme objectif 7 milliards d’euros d’économie dans le seul secteur de la santé. Pour atteindre cet objectif, il a choisi de diminuer la part du prix du médicament remboursée. La part du prix des médicaments à la charge des personnes passera de 40% à 50% et même 60% pour les personnes ayant des revenus importants. La gratuité des médicaments sera toujours appliquée aux chômeurs (le taux de chômage est de 24% environ en Espagne). Les personnes étrangères en situation irrégulière sont désormais exclues de la prise en charge médicale générale, indique "Le Quotidien du Médecin", mais les urgences, les soins de maternité et les soins aux mineurs sont toujours pris en charge.