Santé, social : ce qui change en 2019

12 Janvier 2019
718 lectures
Notez l'article : 
0
 

Chaque début d’année est l’occasion de nouveautés dans le domaine social : taxes, hausses, etc. Voici quelques infos concernant les nouveautés 2019. Le Smic horaire passe de 9,88 à 10,03 euros brut (+1,5 %), et le Smic mensuel de 1 498 à 1 521 euros brut sur la base de 35 heures hebdomadaires. En net, la hausse sera de 16 euros à 1 204 euros. Afin de respecter la promesse d'Emmanuel Macron (gain de 100 euros pour les salariés proches du Smic concédée au mouvement des Gilets jaunes), la prime d'activité augmentera de 90 euros et sera élargie de 3,8 à 5 millions de foyers éligibles. Les CAF verseront cette prime revisitée à partir du 5 février prochain. La CSG (contribution sociale généralisée) baisse pour cinq millions de retraités. Leur taux de prélèvement (pour ceux touchant moins de 2 000 euros par mois) passera de 8,3 % à 6,6 %. La mise en œuvre pourrait prendre plusieurs mois et les personnes bénéficiaires seront remboursées rétroactivement. Les retraites de base sont revalorisées de 0,3 %, moins que l'inflation. Comme le précise le Quotidien du Médecin, dans le cadre de la réforme du reste à charge zéro : « le prix de vente des prothèses auditives sera plafonné à 1 300 euros. Le remboursement minimum par la Sécu et les mutuelles passera de 199,71 à 300 euros. Pour les enfants jusqu'à 20 ans révolus, ces deux montants seront alignés à 1 400 euros ». Côté tarifs des soins, la « participation forfaitaire », non remboursée par l'assurance-maladie, passera de 18 à 24 euros pour certains actes médicaux coûteux (120 euros et plus), sauf pour les personnes exonérées (personnes invalides, femmes enceintes, personnes malades chroniques...). Le coût de cette mesure instaurée par décret est estimé à 40 millions d'euros par an, d'après les complémentaires (mutuelles, assurances, institutions de prévoyance), qui remboursent cette participation dans la très grande majorité des cas. À partir du 1er juin 2019, la consultation de prévention des cancers du sein et du col de l'utérus pour les femmes de 25 ans sera intégralement remboursée.