Se défendre, une philosophie de la violence

11 Septembre 2019
206 lectures
Notez l'article : 
0
 

Du jiu-jitsu des suffragettes aux pratiques insurrectionnelles du ghetto de Varsovie, des fusils des Black Panthers aux patrouilles queer, Elsa Dorlin, professeure de philosophie à l’Université Paris 8, retrace dans cet ouvrage une généalogie philosophique de l’autodéfense politique. « Une histoire de la violence née de cette ligne de partage qui oppose historiquement les corps « dignes d’être défendus » et ceux qui, désarmés, sont laissés sans défense à la lumière de Frantz Fanon, Michel Foucault et Judith Butler », explique son éditeur La Découverte.
Se défendre, une philosophie de la violence, par Elsa Dorlin. La Découverte Poche/Sciences Humaines et sociales. 280 pages - 11 € ; sortie le 3 octobre 2019.